Image is not available
Image is not available
Slider

Santé au travail et fonction publique : l’Interview de Charlotte Lecocq

La députée LREM du Nord Charlotte Lecocq, chargée début mars par le gouvernement d’une mission sur la gouvernance et l’organisation des acteurs qui concourent à la prévention et au maintien dans l’emploi des agents publics, a répondu aux questions du journaliste Bastien Scordia dans Acteurs Publics.

Pour la députée, “Parfois, nous avons l’impression que les employeurs publics vivent la prévention comme une contrainte plutôt que comme une opportunité de fluidité et d’amélioration de la performance de l’administration”. Elle souligne que la principale difficulté rencontrée dans ce secteur concerne les risques psychosociaux.

Elle pointe également le manque de suivi médical dans la fonction publique, en particulier dans l’éducation nationale qui ne propose qu’une visite médicale à l’entrée dans les services et ensuite plus rien. Pour elle, il est indispensable d’impliquer davantage les employeurs et de développer une culture de la prévention dans la fonction publique.

Le journaliste questionne enfin la députée pour savoir si elle est favorable au recours par la fonction publique aux acteurs du secteur privé pour la prévention et la santé au travail. Charlotte Lecocq indique qu’il existe déjà des expérimentations où des fonctionnaires sont suivis par des Services interentreprises et qu’elle exploitera toutes les pistes pour rendre le système le plus efficace . Selon elle, “cette approche par métiers et non pas par statuts est intéressante. Le statut n’a pas forcement grand sens quand il s’agit de parler de la question de la santé au travail“.

Le rapport de la députée devrait être remis d’ici le 31 mai au Premier ministre. A suivre…

Retrouvez l’interview sur Acteurs Publics