Image is not available
Image is not available
Slider

Injustice au travail et TMS ?

La chercheuse Caroline Manville de Toulouse School of Management conduit actuellement une étude sur le lien entre sentiment d’injustice au travail et développement de troubles musculo-squelettiques.

La chercheuse a reçu en 2018 un financement de 367 000 euros de l’Agence nationale de la recherche (ANR) afin de mener à bien ce projet sur quatre années. « En s’intéressant au rôle des perceptions d’injustice, nous pouvons comprendre pourquoi des salariés qui n’occupent pas de postes considérés comme pénibles physiquement développent des TMS », affirme Caroline Manville.

Se sentir injustement traité par son patron ou ses clients peut-il aussi avoir des conséquences sur le corps?

Un article à lire sur Le Monde